La Gazette de Masía Aitona

Les Useres, le "Village du vin"

 

S’il y a une chose qui caractérise le village de Les Useres, dans la région où se trouve Masia Aitona, c’est son attachement au vin, une longue tradition viticole qui nous ramène dans le temps, aussi loin que remonte la mémoire et les témoignages écrits. La municipalité de Les Useres est très étendue, et entre les montagnes qui annoncent la proximité du Maestrazgo et le sommet de la Penyagolosa, on trouve une grande zone, à côté de la Rambla de la Viuda, à 200 m2 au-dessus du niveau de la mer, propice à la culture d’un raisin qui pousse dans des conditions optimales pour son terrain et son climat.

 

Entre les terrasses en pierre sèche, on peut voir les caves à vin et les pressoirs. On dit que le paysage de Les Useres , nous rappelle la Toscane italienne, avec ses douces collines et ses hauts cyprès. En quelque sorte c´est peut être vrai. L’influence italienne dans cette ville de la région de l’Alcalatén, se fait sentir dans ses paysages mais aussi dans ses édifices religieux. Il semble que cette influence provienne des marchands de laine qui, tout au long des XVIe et XVIIe siècles, ont été présents dans la région. Certains noms de famille, l’invocation à San Felipe Neri, à Santa Waldesca et à la Vierge de Loreto en sont la preuve.

 

Pour mieux connaître ces terres, où pousse entre autres le raisin “Bonicaire”, quoi de mieux que d’emprunter la Route du Vignoble, longue d’environ 13 km et qui traverse une zone de moyenne montagne jusqu’à atteindre la partie la plus plate, où se concentre l’activité viticole, avec la possibilité de visiter les caves de Flors : https://www.bodegaflors.es/?v=04c19fa1e772,

du Clos d’esgarracordes : https://www.barondalba.com,

ou de la coopérative viticole Les Useres : http://www.bodegalesuseres.es.

Vous ne pouvez pas quitter ce village sans avoir goûté ses vins. La loi ne vous permet pas de le faire…

“Entre les terrasses en pierre sèche, on peut voir les caves à vin et les pressoirs. On dit que le paysage de Les Useres , nous rappelle la Toscane italienne, avec ses douces collines et ses hauts cyprès”.

Routes de randonnée

 

Comme dans de nombreux villages de la Communauté de Valence, Les Useres couronne également une colline et est vigilant envers tous ceux qui viennent des plaines. Pour entrer et sortir du village à pied, il existe jusqu’à cinq itinéraires de randonnée avec des distances, des difficultés et des niveaux différents. Tous sont signalés, et chacun d’entre eux mérite d’être apprécié.


Le Chemin de la Pleine Lune est un itinéraire de longue distance qui relie la capitale de la province sur la côte et le Sanctuaire de San Joan de Penyagolosa. Les Useres est un point de référence pour cet itinéraire car il se trouve à mi-chemin de ce parcours qui coïncide avec le GR7. Il traverse les villes de Castellón de la Plana, Borriol, Vilafamés, Les Useres, Atzeneta, Lucena, Xodos et Vistabella. La différence d’altitude cumulée est de 2 500 m. et elle est de 63,50 km de long. Il s’agit d’un long parcours qui se fait généralement en deux étapes.


L’itinéraire de la Fuente de Més Amunt. La promenade est un sentier qui relie le centre ville au site de la Fontaine de Més Amunt, à quelques minutes du village. La promenade commence aux lavoirs du village et longe les potagers, le long du canal qui les alimente en eau depuis la Font de Més Amunt.


Sentier du Piló de la Creu : 3 heures et demie d’un parcours circulaire de 11,5 km, sans difficulté particulière. Le sentier a deux parties, la première ascendante, jusqu’à atteindre le point le plus haut, Piló de la Creu, de 706 m d’altitude et la seconde moitié du parcours est en tendance descendante, après avoir couronné le sommet du Piló de la Creu. Le parcours est le même que celui de la traditionnelle procession du Piló de la Creu, d’où le nom du chemin.


Route de la Fontaine de la Ponsa, cette route a deux versions, une courte de 6,5 kms et une plus longue de 10,6 kms. La plus longue comprend une montée assez verticale vers le pic Peñaroja. La plus courte culmine dans la Fontaine de la Ponsa.

Et enfin, le cinquième itinéraire, la route du Castellet de 13,6 kms pour atteindre le sommet du Castellet d’où l’on peut voir le Penyagolosa, le deuxième sommet le plus élevé de la Communauté de Valence dans toute sa splendeur. Cet itinéraire présente des pics de 578 et 583 mètres respectivement. Ce n’est pas un parcours facile mais il est très varié et avec des paysages qui compensent l’effort.

Toutes les informations complètes sur les itinéraires : http://www.lesuseres.es/visitantes/senderismo et http://www.lesuseres.es/sites/L01121227/files/2017-12/Folleto%20Les%20Useres.pdf

Et après avoir marché…


Après avoir marché et bu de bons vins, nous ne pouvons pas terminer notre visite dans ce village des Useres sans goûter à ses délicieuses spécialités culinaires. Le plat le plus traditionnel et le plus connu est sans aucun doute le “tombet”, un ragoût composé de viande de chevreau, cuit à feu doux dans une marmite en argile et qu’il faut de temps en temps renverser pour que tout soit bien mélangé. La coutume voulait que sa préparation soit faite dans les boucheries de la ville. C’est un plat consistant qui a encore meilleur goût lorsqu’il est accompagné d’un des vins des caves locales, comme le Clotás de Flors, le Crianza de Clos de 2016, ou le 86 de la Coopérative.


Mais avant le Tombet, nous vous recommandons de prendre une soupe chaude, une “olleta“, cuisinée dans les restaurants de la région; ça vaut la peine.


Et si vous parvenez quand même à atteindre les desserts sans succomber à la tentative, vous ne pourrez pas terminer votre déjeuner ou votre dîner sans goûter aux desserts maison des Useres : figues en pâte (figues albardaes), orelletes au miel (flocons), coca de gallos (une masse très fine d’amandes et de sucre) ou les buñuelos. (beignets)


Chez Masia Aitona, nous vous informerons de tous les restaurants où vous pourrez vous rendre pour déguster ces spécialités. L’offre culinaire est variée et pour tous les budgets.  Même si vous tombez dans la tentation, une bonne promenade dans n’importe quel endroit des environs de Les Useres vous sauvera du péché. En parlant de pénitences, je laisse pour un autre article complet un événement très important qui a lieu chaque année le dernier vendredi d’avril : “Los Pelegrinos” (les pélerins) en procession de la ville au sanctuaire du géant de pierre, le sommet de Penyagolosa. Cette tradition mérite d’être traitée en profondeur. Très bientôt dans la Gazette de Masia Aitona..

 

La Gazette de Masía Aitona sur les Réseaux Sociaux